Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools

Navigation

Reintegrative shaming A propos de la théorie de John Braithwaite

La théorie criminologique développée par John Braithwaite dans son ouvrage maintenant classique, Crime, shame and reintegration (Braithwaite 1989) a connu un immense succès attesté par ses multiples rééditions. Certes la France continue à l’ignorer et cette contribution a pour but de compenser ce manque. Les raisons de cette ignorance ne tiennent pas seulement à une difficulté d’accès, pourtant bien réelle, à la littérature de langue anglaise. Elles peuvent également se comprendre par le fait que l’oeuvre de Braithwaite, donne une part importante, à partir d’expériences australiennes qui nous paraissent bien exotiques, à la notion de communauté qui est étrangère à la culture politique française. D’où le sentiment d’une oeuvre lointaine peu adaptée à un pays dont la stratégie ne fut pas de s’appuyer sur les communautés mais au contraire de les dissoudre dans un ensemble national indifférencié.

PDF document icon braithwaite.pdf — PDF document, 72 kB (74575 bytes)

Document Actions