Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools

Navigation

LA JUSTICE RÉPARATRICE EN CATALOGNE ET LE DÉBAT SUR LES ALTERNATIVES

Dans la plus part des pays de l'Europe on pourrait dire qu'il y a eu, au long du 20ème. siècle, une évolution progressive de la justice des mineurs, caractérisée par la succession de différents modèles de justice. Les points d'inflexion des tendances nous pourrions les situer : 1) au début du siècle, avec la naissance des premiers Tribunaux pour enfants et la mise en place d'un modèle dit de protection. Ce système faisait une déclaration d'aide et soutien mais, par contre, sa productivité fut le signalement et l'exclusion des plus faibles; 2) à partir des années 60, dans le contexte des nouvelles politiques de Welfare et parmi plusieurs réformes législatives, beaucoup de systèmes de justice juvénile en Europe ont commencé a développer les interventions en milieu ouvert et à considérer le jeune d'un point de vue différent: comme quelqu'un capable d'exprimer ses propres intérêts. C'était le début d'un modèle éducatif; 3) aux années 80, l'accent as été mis sur le respect des droits et garanties judiciaires des mineurs. Il y a eu un retour vers le néoclassicisme, et d'un autre côté, on considère sérieusement la nécessité de promouvoir des nouvelles formes de réaction sociale à la délinquance juvénile (le traitement intermédiaire, le travail d'intérêt général) , ainsi que des moyens pour faciliter la déjudiciarisation, par exemple avec la médiation entre l'auteur et la victime. On avance à partir de ce moment vers un modèle que, dans quelques endroits se dirige vers la rétribution et dans d’autres vers la responsabilisation.

PDF document icon BARIMED.pdf — PDF document, 64 kB (66184 bytes)

Document Actions